Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

Le prince Laurent de Belgique veut arrêter le désert en plantant des arbres 17/10/2008

PrinceLaurentMauritanie.jpg
En tant que président de l'Institut royal pour la Gestion des Ressources naturelles et la Promotion des Technologies propres (IRGT), le Prince Laurent apporte sa notoriété à "un projet de lutte contre l'avancée du désert en créant une ceinture verte autour de la capitale de la Mauritanie, un projet exceptionnel porté par les Nations Unies (FAO)", souligne le prince dans un entretien accordé" aux journaux de Sud-Presse."J'ai été contacté par différents pays pour répéter le modèle. La Libye est effectivement venue vers moi pour un projet de ceinture verte à 50 km au sud de Tripoli (...). Nous nous y sommes rendus avec les experts pour entamer une première étude de faisabilité technique", explique le prince.Le prince explique encore que lorsqu'il a été en Mauritanie, "république islamiste, j'avais été fortement critiqué aussi et on m'avait fait les pires difficultés". "Le projet est à présent une référence mondiale", dit encore le prince qui affirme qu'il "veut aider les gens".
Source: RTL info

Les princes William et Harry de Galles entament leur rallye moto caritatif en Afrique du Sud 18/10/2008

20081018-094912-g.jpg
Les princes William et Harry, 2e et 3e dans l'ordre de succession de la couronne britannique, ont entamé samedi une course de moto de 1.600 km en Afrique du Sud, dans le but de réunir des fonds pour des organisations caritatives."Ce ne sera pas une promenade de campagne, c'est sûr", a déclaré le prince Harry, qui a avoué "avoir mal dormi" après la présentation du programme plutôt sportif.Partis de Durban (sud-est) avec 80 autres participants, les deux frères ont huit jours pour se rendre à Port Elizabeth (sud), à raison de huit à dix heures de conduite par jour.La course d'endurance vise à lever 300.000 livres (387.000 euros, 520.000 dollars) pour l'Unicef, le Fonds pour l'enfance de Mandela et l'association Sentebale que le prince Harry a créé au Lesotho en mémoire de leur mère, la princesse Diana, pour venir en aide aux orphelins du sida.Les frères ont l'habitude de conduire des deux roues depuis leur enfance, même si Harry n'a obtenu son permis moto que récemment. Mais ils sont plus habitués aux routes goudronnées qu'à conduire hors des chemins battus.Sur leur parcours, très accidenté, ils devront notamment traverser 72 rivières. Le prince William a déclaré en plaisantant avoir préparé "les bouées".

La reine va ouvrir les jardins de Buckingham Palace au public pour en payer l'entretien 18/10/2008

The gardens of Buckingham Palace are to be opened for public tours for the first time to raise money for their upkeep.The Queen has given her permission for the 39 acres of lawns, lake and flowers to be opened to groups from next spring.The £20-a-ticket tours could raise up to £70,000 a year to help pay for repairs and maintenance to the crumbling palace and its grounds.Next spring the public will be able to view Buckingham Palace gardens, the largest private garden in the capital.The private gardens, which are the largest of their kind in the capital, are the venue for the Queen's summer parties.Guy Barter, head of gardening advice at the Royal Horticultural Society, described them as an 'oasis in a sea of chaos and traffic'.'One isn't conscious of the city which is all around them, and the gardeners have cleverly planted wild species all around the perimeter, which insulates the gardens from the roar of traffic,' he said.'It is only when one looks up and sees the tops of tower blocks that one is reminded that the gardens are in the heart of the capital.''It is very much the Queen's private garden and that gives it an intimacy which is missing from the big public parks.'They give an insight into the person, a private world away from her very public life.'Tours will take visitors to the famous herbaceous border, the wisteria-clad summer house and the Rose GardenHe said that an oak tree has been planted for each of the Queen's children, growing from an acorn germinated on the day they were born.Buckingham Palace is the holder of the national collection of mulberries and there are almost 30 different varieties grown there.'But what might surprise people,' Mr Barter said, 'is that the gardens feel quite low maintenance, and are by no means extravagant.'The tours will be run only in April, May and June, and only when the Queen is not in residence. Numbers will be limited to 25 fee-paying visitors at a time.They will be given a half-hour talk on the gardens' history, including King James I's failed attempt to establish a silkworm farm in the grounds.They will then take a tour around the mile-long path past the herbaceous border, dug up for vegetables in the Second World War, the wisteria-clad summer house and the world-famous rose garden.The Queen, who has an estimated personal fortune of £320million, first opened Buckingham Palace's State Rooms to the public in 1993 to raise cash for the repair of fire-ravaged Windsor Castle, and they now attract more than 360,000 paying visitors a year.

Le roi et la reine de Jordanie font une escale à Madrid sur le chemin de l'Amérique latine 19/10/2008

20081018_cena_reyes_jordania_01.jpg
Le roi Abdallah II de Jordanie et la reine Rania ont été accueillis à Madrid par le roi Juan Carlos et la reine Sofia qui ont offert un dîner en leur honneur au palais de la Zarzuela, en présence notamment du prince et de la princesse des Asturies et du prince héritier Hamza et de la princesse Noor de Jordanie. Le roi Abdallah II de Jordanie s'est déclaré "pessimiste" sur les chances de succès dans les négociations de paix israélo-palestiniennes, exhortant les deux partis à réaliser des "avancées suffisantes" avant la fin de l'année.Le monarque jordanien, qui entame une visite officielle en Espagne, souligne dans une interview au quotidien El Pais que "le succès du processus de paix dépend du fait qu'il y ait des avancées suffisantes entre Israéliens et Palestiniens quand la prochaine administration américaine entrera en fonction". "Si nous ne parvenons à rien avant la fin de l'année, étant donné l'incertitude entre Israël et Palestine, il n'y aura pas d'avenir pour le processus de paix", estime le roi, ajoutant que cette perspective "fait peur à tous". "Israël doit décider s'il veut être à l'avenir une forteresse ou bien s'impliquer dans le mode arabe et musulman", déclare encore le monarque.Les négociations de paix israélo-palestiniennes, censées aboutir avant fin 2008, n'ont enregistré aucun résultat significatif depuis leur relance au sommet d'Annapolis (Etats-Unis) il y a un an.
<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19  >