Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

La princesse Aiko du Japon visite avec ses parents l'exposition de photos dédiée à sa grand-mère l'Impératrice Michiko 26/10/2008

aikoempress2.jpg
Tokyo’s oldest department store, famous Takashimaya, hosts a photo exhibition entitled "Empress and her children", which has been organised by Japan’s Mainichi Newspaper.On Saturday the 25th Crown Prince Naruhito took his wife Princess Masako and daughter Aiko to see the many pictures of Aiko's grandparents, father and uncle and aunt.Masako one week earlier missed the grand opening of the exhibition about her in-laws, which was attended by the rest of the Imperial Family. Masako is more and more critisized for missing these (semi) official engagements.Empress Michiko, Emperor Akihito and their children Naruhito, Akishino and Sayoko visited the exhibition on Saturday Oct 19.

Le prince Harry de Galles veut suivre la voie tracée par son frère et devenir pilote d'hélicoptère dans l'Armée 27/10/2008

1531750908_081024094454.jpg
Le prince Harry a décidé de suivre les traces de son aîné, le prince William, et de postuler à une formation pour devenir pilote d'hélicoptère dans l'armée, annonce la famille royale britannique.Harry, 24 ans, petit fils de la reine Elizabeth et troisième dans l'ordre de succession au trône d'Angleterre, veut intégrer l'Army Air Corps (AAC)."Le prince Harry a décidé de postuler à une intégration au sein de l'AAC après avoir achevé son service en tant que chef de troupe au sein du régiment royal de cavalerie à Windsor", annonce un communiqué des services du prince Charles.Le texte précise que le prince Harry qui possède le grade de lieutenant va subir une série d'épreuves de sélection le mois prochain pour déterminer s'il est apte à devenir pilote d'hélicoptère.En cas de succès, le prince qui possède déjà son diplôme d'aptitude au pilotage suivra un entraînement à temps plein à partir du mois de janvier. Il sera ensuite affecté à un régiment de l'AAC.Harry avait servi pendant 10 semaines au sein des forces britanniques en Afghanistan cette année avant d'être rapatrié en Angleterre en février.Le prince avait demandé à pouvoir retourner en Afghanistan mais l'état-major britannique avait fait valoir qu'assurer sa sécurité constituait un casse-tête.Déçu, il avait envisagé de quitter l'armée.Le prince William, frère aîné de Harry, a annoncé le mois dernier qu'il suivait un entraînement à plein temps pour devenir pilote d'un hélicoptère Sea King dans une unité d'assistance et de secours de la Royal Air Force.

Visite d'Etat des souverains espagnols au Pérou sur le chemin du Sommet ibéro-américain au Salvador 28/10/2008

20081027-peru_encuentro_alan.jpg
Le roi Juan Carlos et la reine sofia sont arrivés lundi 27 octobre 2008 à Lima pour une visite d'Etat de trois jours sur le chemin du Sommet Ibéro-Américain d'El Salvador. Accueillis par le Ministre péruvien des relations extérieures José Antonio García Belaunde, le couple royal s'est rendu au Palacio de Gobierno devant lequel, sur la Plaza de Armas les attendaient le Président de la République du Pérou Alan García, et son épouse Pilar Nores de García pour l'accueil officiel avec passage des troupes en revue et hymnes nationaux.A l'issue d'un etretien entre les deux chefs d'Etat, le roi et la reine remirent respectivement au président et à son épouse le collier de l'ordre d'Isabelle la Catholique et la Grand-Croix de l'ordre.A l'issue de cette rencontre fut signée une convention "Plan de Asociaciones Estretégica Perú España".Le couple royal se rendit ensuite au
Centro Español de Lima pour assister à une réception offerte par la communauté espagnole.Durante la recepción, con los asistentes, Don Juan Carlos dirigió unas palabras en las que señaló que les alegra "comprobar que este Centro Español es un lugar de acogida de las colectividades españolas, ejemplo de convivencia e integración en la diversidad, reflejo por ello mismo de la España de nuestros días".Asimismo, les animó "a seguir proyectando, con vuestro cariño y trabajo, la imagen de España en este país, así como los valores que nos unen e identifican como gran Nación".Après la réception, le roi Don Juan Carlos se rendit au siège de la BBVA Banco Continental de Lima pour participer à un déjeuner de chefs d'entreprises organisé par la Cámara Española de Comercio en Perú.Su Majestad el Rey, en sus palabras en el almuerzo manifestó su satisfacción ante el crecimiento económico y la reducción de la pobreza en Perú, gracias a unas políticas que le han permitido convertirse en "destino seguro y rentable para la inversión extranjera", destacando la importancia del encuentro empresarial de Lima para "identificar nuevos campos y proyectos de interés común".Parallèllement Doña Sofía, acompañada por la secretaria de Estado para Iberoamérica, Trinidad Jiménez, visitó la Oficina Técnica de Cooperación (OTC) de la Embajada de España en el Perú avant d'assister à un déjeuner organisé par la Première Dame du Pérou. Au programme royal figurait aussi une rencontre au Congrès de la République avec son président Javier Velázquez Quesquén avant que les députés ne décernent au souverain la grand-croix de la "Medalla de Honor del Congreso de la República". Don Juan Carlos, en sus palabras en el hemiciclo, felicitó a los congresistas por la consolidación de la democracia en Perú y por la etapa de prosperidad que vive el país, con tasas de crecimiento superiores a las de su entorno regional y una política económica encaminada a garantizar la equidad y la justicia. También se refirió a los desafíos que presenta el mundo de hoy, entre los que "suscita una especial preocupación el terrorismo", al que "sólo se puede vencer eficazmente con todos los instrumentos del Estado de derecho y la legitimidad de las instituciones democráticas".Un dîner d'Etat leur fut ensuite offert au palais du Gouvernement au cours duquel Don Juan Carlos pronunció un discurso en el que expresó que se sienten como propias las aspiraciones de los peruanos y que las instituciones y empresas españolas acompañan a este pueblo "en su camino hacia el progreso y la modernidad". También elogió los avances logrados por el Gobierno de Alan García en la reducción de la pobreza, destacando la importancia de las iniciativas españolas de inversión en Perú y ayuda al desarrollo, así como de la alianza estratégica sellada en Lima.

Le prince Charles d'Angleterre et son épouse Camilla sont arrivés au Japon pour parler du climat 28/10/2008

Le Prince Charles d'Angleterre a espéré mardi à Tokyo que la crise économique, sans doute temporaire, ne ferait pas oublier au monde l'urgence d'agir contre le réchauffement climatique, dont les conséquences seraient "irréversibles".Le Prince Charles est arrivé lundi au Japon où il séjournera jusqu'à vendredi avec sa femme Camilla, afin de célébrer le 150e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays.Le couple héritier a été accueilli à sa descente d'avion par le prince héritier nippon Naruhito. "Au vu des turbulences du système financier international et des dommages immédiats pour le monde entier, la crise du crédit est une préoccupation importante et légitime", a-t-il déclaré lors d'un discours au Musée national des sciences et de l'innovation de Tokyo.Mais, a-t-il prévenu, "nous détournons le regard de la crise du climat à nos risques et périls"."Nous espérons que les forces sous-jacentes de l'économie mondiale lui permettront, une fois de plus, de reprendre le dessus, mais les effets du changement climatique seront, eux, irréversibles", a averti l'héritier du trône d'Angleterre.Il a rappelé que les études scientifiques les plus alarmistes prévoyaient un réchauffement moyen du globe de six degrés d'ici 2100.Le niveau de la mer va monter, "menaçant la survie de villes côtières comme Tokyo, Londres et même New York", la fonte des glaciers de l'Himalaya provoquera "inondations et déficit d'eau potable" dans les régions fluviales du Gange, du Fleuve Jaune et du Yangtse, où vivent pas moins de trois milliards d'Asiatiques, a-t-il dit.Face à ces risques, les pays développés comme le Royaume-Uni et le Japon doivent réduire "leurs émissions de CO2 de 70 à 80% d'ici 2050", a estimé le prince.Au sommet de Toyako (Japon) en juillet, les dirigeants du G8, les huit pays les plus industrialisés (Etats-Unis, Japon, Canada, Russie, Allemagne, France, Royaume-Uni et Italie) sont convenus d'adopter un objectif d'au moins 50% de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050 dans le cadre des négociations de l'ONU, qui devront aboutir en décembre 2009.Ces négociations visent à conclure un accord pour prendre le relais du protocole de Kyoto qui arrive à échéance en 2012.Pour réduire les émissions de CO2, le Prince Charles a évoqué la mise au point de technologies pour produire de l'énergie propre, un domaine "où le secteur privé devra jouer un rôle clé", selon lui.Il a aussi appelé à préserver les forêts tropicales humides du Brésil, du bassin du Congo et d'Indonésie, qui assurent la rétention de la moitié des eaux de pluie de la planète."Nous devons fournir à ces pays un revenu alternatif" pour les dissuader de poursuivre la déforestation, a expliqué le Prince Charles.Lors de leur séjour au Japon, le prince et son épouse rencontreront le Premier ministre japonais Taro Aso, l'empereur Akihito et l'impératrice Michiko.Ils se rendront mercredi à Nara (centre-ouest), la première capitale du Japon au VIIIe siècle et iront ensuite à Nagano (centre), ville montagneuse hôte des Jeux olympiques d'hiver de 1998.
<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19  >