Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

La reine Margrethe II de Danemark costumière pour un ballet tiré d'un conte de Noël 29/10/2008

margrethecostumes.jpg
La reine Margrethe du Danemark, passionnée depuis des années par la création artistique, a dessiné les décors et les costumes d'un nouveau ballet de Noël pour enfants inspiré d'un conte russe, «La Petite fille de neige», un projet présenté mardi à Copenhague.«Je m'amuse beaucoup, même si c'est la 29e fois que je participe à ce ballet» annuel de l'école de Naestved (60 km au sud-ouest de Copenhague), a déclaré la reine à la presse.«J'ai lu beaucoup de contes, entre autres russes, et je suis tombée sur celui-ci qui m'a touché», a souligné la souveraine, entourée des jeunes artistes du ballet en costumes de scène, dans un ancien entrepôt près du port de Copenhague.La reine a également dessiné l'affiche du ballet et participé à son accompagnement musical, avouant sur un ton amusé avoir, avec la directrice du ballet Susanne Heering, «volé comme d'habitude un peu de Tchaïkovski, un peu de Prokofiev, un peu de mélodies populaires russes pour en faire un bouquet pas si étrange qui porte le ballet le mieux possible».Ce travail artistique lui «donne une bouffée d'air frais», loin de ses activités quotidiennes de monarque, a-t-elle ajouté.Agée de 68 ans, la souveraine a déjà créé des costumes et des décors de plusieurs ballets, notamment inspirés du conteur danois Hans Christian Andersen.Elle se consacre depuis le début des années 1980 à la peinture, au dessin et aux illustrations de livres, de timbres ainsi qu'à la scénographie, au théâtre et à la télévision.

Suite de la visite d'Etat du roi et de la reine d'Espagne au Pérou 29/10/2008

Le couple royal espagnol a poursuivi mardi 28 octobre son voyage au Pérou en quittant Lima pour Trujillo, accompagnés par le président péruvien Alan Garcia et son épouse.A Trujillo, le roi Juan Carlos et la reine Sofia ont visité les fouilles archéologiques de "Chan Chan" et de "Huaca de la Luna". Dans celles de "Chan Chan", les souverains ont pu voir le résultat des laborieux travaux de restauration de ce qui fut la capital de l'empire chimu, construite en l'an 1300 de notre ère et qui fut la cité précolombienne la plus importante d'Amérique. Plus tard, le roi et la reine visitèrent les restes archéologiques de "Huaca de la Luna", temple pyramidal érigé il y a 1.500 ans par la culture mochica, qui allait devenir le centre de cet empire préinca. De retour à Trujillo, les deux couples assistèrent sur la Plaza de Armas à une danse typiquement péruvienne appelée "marinera", avant de visiter lel Museo Gerardo Chávez de Arte Contemporáneo. Ensuite, le président du Pérou et son épouse offrirent un déjeuner en l'honneur de leurs hôtes.De retour à Lima, le couple royal offrit en retour un dîner à l'Ambassade d'Espagne. En las palabras que dirigió Su Majestad el Rey en la recepción elogió el "evidente crecimiento económico y bienestar social que vive Perú" y afirmó que ello se debe a la "firme labor" del Gobierno de Alan García contra la pobreza.Asimismo, Don Juan Carlos subrayó que los progresos obtenidos por el Gobierno de Alan García están "ligados a la solidez de la institucionalidad democrática peruana" y "vienen a reforzar la confianza" que define las relaciones bilaterales, lo que, según resaltó, "alienta a peruanos y españoles a trabajar aún más, si cabe, conjuntamente".Avec cette réception officielle s'est clos la visite des souverains espagnols au Pérou.

Le duc et la duchesse de Cornouailles rencontrent l'Empereur et l'Impératrice du Japon 29/10/2008

cornualles-japon6d.jpg
Au terme de leur deuxième journée de voyage officiel au Japon, le prince de Galles et son épouse Camilla, duchesse de Cornouailles, ont été invités à un dîner privé par l'Empereur Akihito et l'Impératrice Michiko au palais impérial de Tokyo. Au programme de la visite princière restent les étapes de Nara, l'antique cité nippone à l'ouest de l'archipel où se trouvent les nombreux et fameux temples boudhistes, et la cité de montagne, rendue célèbre par les Jeux Olympiques d'hiver, Nagano.

Le roi et la reine d'Espagne au Salvador pour le XVIIIème Sommet ibéroaméricain 31/10/2008

20081029_El_Salvador_Llegada_01.jpg
Le roi Juan Carlos et la reine Sofia sont arrivés jeudi à San Salvador accueillis par la Ministra de Relaciones Exteriores, Marisol Argueta de Barillas, le président du gouvernement espagnol José Luis Rodríguez Zapatero. Les souverains assistèrent à la cérémonie d'inauguration du 18ème sommet ibéroaméricain des chefs d'Etat et de gouvernements où ils furent reçus par le président de la République d'El Salvador, Elías Antonio Saca.Se succédèrent à la tribune le Secretario General Iberoamericano, Enrique Iglesias, la Presidenta de la República de Chile, Michelle Bachelet, y el Presidente de la República de El Salvador.Finalmente, Su Excelencia el Presidente de la República de El Salvador ofreció, en la Casa Presidencial, una cena en honor de los Jefes de Estado y de Gobierno asistentes a la Cumbre. Tras el brindis del Presidente de la República de El Salvador, Don Juan Carlos pronunció unas palabras en las que destacó el tema central de esta Cumbre, " Juventud y Desarrollo". "En ella se plantearán los desafíos a los que se enfrentan nuestros jóvenes, y se impulsará la adopción de políticas que permitan su plena participación en nuestras sociedades, al ser todos conscientes de que cualquier proceso de desarrollo, para funcionar plenamente, necesita incorporar a su juventud". También quiso subrayar la "grave crisis financiera, que nos afecta a todos en mayor o menor medida" y que "confío que esta situación compleja por la que atravesamos sea también una oportunidad para avanzar hacia un modelo financiero internacional más transparente, controlado y eficaz".Le couple royal profita d'une fin de session pour visiter l'exposition au Museo de Arte de El Salvador (MARTE) "Joan Miró: Galería de Arte y Retratos".A l'issue de leurs travaux, les dirigeants ibéro-américains réunis à leur 18e Sommet annuel ont adopté jeudi la "Déclaration de San Salvador". Celle-ci appelle à l'éradication de la pauvreté pour la jeunesse dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement.La Déclaration du Sommet ibéro-américain appelle de même à assurer la garantie de services d'éducation et de santé de qualité, d'un travail décent et de la sécurité alimentaire.Le texte incite à la coopération entre secteurs public et privé "pour faciliter la pleine intégration des jeunes à la société de l'information et à la connaissance par des programmes d'alphabétisation numérique".L'Engagement de San Salvador, adopté avec la Déclaration, propose des initiatives concrètes, comme "l'Ibérorchestre de la jeunesse" et le projet brésilien "Segundo Tempo" de prévention de la délinquance par la pratique du sport.Les chefs d'Etat et de gouvernement des 22 pays du sommet ont entamé jeudi au Salvador, en session plénière, leur étude d'une réponse "d'une seule voix" à la crise financière mondiale, comme les y a appelés le président salvadorien Elias Antonio Saca.Le sommet, réuni jusqu'à vendredi, était initialement consacré au thème "jeunesse et développement", mais la crise s'est imposée aux dirigeants ibéro-américains.
<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19