Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

Recueilli à l'endroit où Lord Mountbatten a été tué par l'IRA en 1979, le prince de Galles dit comprendre la douleur des victimes du conflit nord-irlandais 20/05/2015

je-comprends-la-douleur-des-victimes-du-conflit-nord-irlandais.jpg
Le Prince Charles a confié aujourd'hui en Irlande "comprendre profondément la souffrance" des victimes du conflit nord-irlandais, avant de visiter pour la première fois le lieu où Lord Mountbatten, le "grand-père qu'(il) n'a jamais eu", a été tué par l'IRA.« En août 1979, mon grand-oncle adoré Lord Mountbatten a été tué », s'est rappelé avec émotion l'héritier du trône britannique à Sligo, une ville du nord-ouest de l'Irlande, au deuxième et dernier jour de son voyage dans ce pays. "A l'époque, je n'arrivais pas à imaginer comment nous allions surmonter l'angoisse d'une perte aussi terrible puisque, pour moi, Lord Mountbatten représentait le grand-père que je n'avais jamais eu », a-t-il ajouté, quelques heures avant de se rendre dans le petit port voisin de Mullaghmore où l'attentat avait eu lieu.Lord Mountbatten, dernier vice-roi des Indes, avait 79 ans quand il a été fauché par l'explosion d'une bombe placée par l'Armée républicaine irlandaise (IRA) sur son bateau de pêche. Une action qui avait également coûté la vie à l'un de ses petits-fils, âgé de 14 ans, ainsi qu'à un adolescent irlandais qui travaillait sur le bateau. « Grâce à cette terrible expérience, je comprends maintenant profondément la souffrance endurée par tant d'autres » en ces lieux, « quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions politiques », a-t-il déclaré.Quelques heures après l'attentat, 18 soldats britanniques avaient trouvé la mort dans une embuscade de l'IRA à la frontière avec l'Irlande du Nord, l'une des attaques les plus meurtrières pendant les « Troubles », le terme employé pour qualifier le conflit inter-confessionnel qui a ensanglanté la province britannique d'Irlande du Nord entre 1969 et 1998, faisant 3 500 morts. A Sligo, le Prince Charles et Camilla ont assisté à une messe pour la paix dans la paroisse de Drumcliffe. Le couple princier a écouté des hymnes chantés par des élèves de plusieurs lycées et collège locaux parmi lesquels Bethany McLoughlin, 17 ans, dont le grand-père figurait parmi les 14 civils tués par les parachutistes britanniques au cours du « Bloody Sunday », le 30 janvier 1972 à Derry, en Irlande du Nord. Des proches de certains des 18 soldats britanniques ayant péri à Warrenpoint avaient également fait le déplacement. « Après une telle tragédie, la plupart des gens peuvent se précipiter sur les lieux ou s'y rendre à l'occasion d'anniversaires mais ce n'était pas possible pour le prince. Aujourd'hui, il a finalement l'occasion de le faire », a déclaré l'ancienne présidente d'Irlande Mary McAleese, confiant que le service religieux avait été « très émouvant » pour l'héritier du trône britannique.Charles et Camilla se sont ensuite rendus sur la tombe du poète irlandais W.B. Yeats, mort en 1939, avant de rejoindre le port de Mullaghmore balayé par un vent froid et sous un ciel menaçant, où ils ont pu découvrir le lieu du drame au milieu d'un important déploiement policier sur terre, en mer et dans les airs. Ils se sont entretenus avec quelques-unes des centaines de personnes qui avaient attendu leur visite dans le froid avant de s'approcher du Pier Head Hotel où ils ont pu échanger quelques mots avec des habitants qui avaient assisté à l'intervention des secours après l'explosion de 1979.

Rencontre historique en Irlande entre le prince de Galles et le républicain du Sinn Fein, Gerry Adams 19/05/2015

britain-s-prince-charles-shakes-hands-with-gerry-adams-at-the-national-university-of-ireland-in-galway_5341015.jpg
La rencontre du prince Charles avec le président du parti républicain irlandais Sinn Fein Gerry Adams, mardi 19 mai 2015 en début d'après-midi à Galway, dans le nord-ouest de l'Irlande, a marqué une nouvelle étape dans le processus de paix en Irlande du Nord. Les deux hommes ont échangé quelques mots devant les caméras après que le prince a serré la main du responsable nord-irlandais, au début d'une visite de deux jours en Irlande. Ils se sont ensuite entretenus pendant une vingtaine de minutes en privé, en compagnie du vice-Premier ministre d'Irlande et ancien commandant de l'Armée républicaine irlandaise (IRA) Martin McGuiness. "La rencontre aujourd'hui avec le prince Charles constitue une étape symbolique et concrète dans la poursuite du processus de guérison et de réconciliation issu du processus de paix", a déclaré après la rencontre Gerry Adams, faisant allusion à l'accord de paix de 1998 qui a mis fin à des décennies de conflit ayant fait quelque 3 500 morts. "Lui et nous avons exprimé des regrets pour ce qui est arrivé après 1968", a dit M. Adams. "Il y a eu beaucoup de douleur, beaucoup de souffrance, mais nous devons nous assurer que nous allons résolument de l'avant", a ajouté le dirigeant du Sinn Fein, qui milite en faveur de la réunification de l'Irlande par des voies démocratiques, un combat mené les armes à la main par l'IRA dans le passé.C'était la première fois mardi qu'un membre du Sinn Fein acceptait de se retrouver en compagnie d'un membre de la famille royale en Irlande. En 2012, Gerry Adams et d'autres membres de son parti avaient boycotté la visite d'Elizabeth II, la première d'un souverain britannique depuis l'accession à l'indépendance de l'Irlande en 1922. L'année suivante, Martin McGuiness lui serrait la main à Belfast, en Ulster, un geste considéré comme historique."Il y a trente ans, au cours de la première visite du prince Charles en Irlande, le Sinn Fein réclamait qu'il présente des excuses pour les 14 civils tués par les parachutistes britanniques au moment du Bloody Sunday", en janvier 1972, notait mardi la BBC, soulignant le changement de ton opéré. L'héritier du trône est colonel dans le régiment dont ces parachutistes faisaient partie.Outre sa résonance politique, la visite du prince Charles revêt aussi un caractère personnel avec l'hommage qu'il doit rendre mercredi à son grand-oncle Lord Mountbatten, tué dans un attentat de l'IRA en 1979. Le futur souverain doit aller à Mullaghmore, sur la côte ouest irlandaise, où le dernier vice-roi des Indes britanniques a trouvé la mort dans l'explosion d'une bombe de 23 kilos cachée sur son bateau. Ce sera la première fois qu'un membre de la famille royale se rendra à cet endroit depuis l'attentat qui avait aussi coûté la vie à l'un des petits-fils de Lord Mountbatten, ainsi qu'à un adolescent irlandais. En 1979, Gerry Adams et Martin McGuinness faisaient partie du commandement de l'IRA, selon divers témoignages récusés par Gerry Adams. La visite du prince Charles est accompagnée d'un important déploiement des forces de sécurité dans la crainte de manifestations et après que la police irlandaise a annoncé, la semaine dernière, l'arrestation de plusieurs personnes ainsi que la découverte de deux bombes à proximité d'un des sites sur le parcours officiel. Le prince Charles, qui effectuait sa troisième visite en Irlande, devait rencontrer mardi le Premier ministre irlandais Enda Kenny et dîner avec le président Michael Higgins. À partir de jeudi, il se rendra pour deux jours en Irlande du Nord (Ulster) avec son épouse Camilla.

Source : AFP

la famille royale de Norvège préside les cérémonies de la fête nationale pour le Jour de la Constitution 18/05/2015

Scale(004).jpg
Le roi Harald V, la reine Sonja, le prince héritier Haakon-Magnus, la princesse héritière Mette-Marit et leurs enfants sont apparus sur le balcon du palais royal juste avant 10h30 en ce dimanche 17 mai 2015 afin d'assister à la parade des enfants remontant avec fleurs et drapeaux la rue principale d'Oslo, la Karl Johan Gade. Schools celebrating major anniversaries lead the Oslo children’s parade. This year children from St. Sunniva (150 years) will march at the front, follwed by Ris (100 years) and Oslo Montessori (25 years).The Crown Prince and Crown Princess and their family started the day at Skaugum Estate, where they greeted the Asker municipality children’s parade from 8:15 am.About 60 000 children will take part in the parade, and the Royal Guard Norwegian Military Marching Band will bring up the rear.It was King Haakon and Queen Maud who introduced the custom of greeting the children’s parade from the Palace Balcony in 1906. The custom has been upheld ever since. The only exceptions were in 1910, when the Royal Family was in England for the funeral of Queen Maud’s father, King Edward VII, and during World War II from 1940 to 1944.

Publication des bans de mariage du prince Carl-Philip de Suède avec Sofia Helqvist au palais royal de Stockholm 18/05/2015

En attendant le mariage princier du prince Carl-Philip de Suède avec Sofia Helqvist le 13 juin prochain et en guise de répétition générale, les familles des futurs époux étaient conviées, le 17 mai 2015, à la chapelle royale du Palais de Stockholm, pour la publication des bans du mariage. L'occasion pour les parents et les soeurs de Sofia de poser pour leur premier portrait officiel avec la famille royale au grand complet. Dans le salon des appartements de la princesse Sybilla, au palais royal, une photo de famille a immortalisé le moment avec le roi et la reine de Suède, Carl Philip, Sofia, Marie et Erik Hellqvist. Au deuxième rang: Jonas Frejd, Lina Hellqvist, la princesse héritière Victoria, la princesse Estelle, le prince Daniel, la princesse Leonore, la princesse Madeleine, Christopher O'Neill, Sara Hellqvist et Oskar Bergman. Entourée de sa mère Marie, de son père Erik et de ses deux soeurs, Sara et Lina, Sofia Hellqvist est arrivée à l'office religieux souriante et décontractée au bras de son fiancé, dont elle héritera les titres de princesse de Suède et duchesse de Värmland, comme l'a confirmé le roi par ordonnance royale. Future princesse, elle apprend son métier depuis 2014 et l'annonce de ses fiançailles avec le prince Carl Philip. Nouveau look, formation accélérée sur les us et coutumes du gotha, Sofia s'est également investie dans des combats caritatifs en faveur des enfants. Avec sa soeur Lina, elle a fondé en 2010 l'ONG Playground Project qui vient en aide aux enfants défavorisés. Un engagement philanthropique qu'elle partage avec la reine Silvia et l'ensemble de la famille royale et auquel se joint son futur époux: le couple créera pour son mariage une fondation spécifique pour promouvoir et soutenir les questions d'éducation et de santé auprès des plus jeunes. La cérémonie s'est achevée avec une réception au palais, où le couple a reçu ses cadeaux de mariage de la part de ministres, d'ambassadeurs et de dignitaires suédois. Prochaine étape pour les futurs mariés, le dîner de répétition avec la famille proche, le 12 juin
<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19  …32  >