Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

Voyage officiel des souverains danois en Corée du Sud 07/10/2007

La reine Margrethe II et le prince consort Henrik de Danemark sont arrivés à l'aéroport de Séoul pour commencer un voyage officiel qui devrait se prolonger jusqu'au 12 octobre. Cette visite est importante pour les deux Etats qui ont signé des accords diplomatiques il y a près de cinquante ans, en 1959 : la souveraine est cependant le premier chef d'Etat danois à se rendre en Corée.

Visite d'Etat en Irlande du roi des Belges Albert II et de la reine Paola 07/10/2007

The king and queen of Belgium are paying a three-day state visit to Ireland tomorrow.King Albert II and Queen Paola will meet President Mary McAleese, Taoiseach Bertie Ahern, Cathaoirleach of the Seanad Pat Moylan and Dublin lord mayor Paddy Bourke.They will lay a wreath at the Garden of Remembrance and also visit the National Museum and Leinster House.Tours of Trinity College, the GPO, the Spire and Fitzwilliam Square are also on the itinerary.Queen Paola will visit St Ciaran's National School in Hartstown in West Dublin accompanied by local TD and Minster of State for Integration Conor Lenihan.Travelling to the Mid-West on Wednesday, the royals will visit Bunratty Castle and Folk Park and the Cliffs of Moher before returning home.

Les anges et la princesse Martha-Louise de Norvège au coeur d'une bataille judiciaire 08/10/2007

La princesse Märtha Louise de Norvège, qui réclamait l'interdiction de commercialisation d'un livre sur les anges exploitant selon elle son image, et la maison d'édition qui publie l'ouvrage ont trouvé vendredi un accord à l'amiable, ont annoncé les deux parties.Märtha Louise, qui a lancé cet été une «école des anges», était apparue mardi devant un tribunal, une première pour un membre de la famille royale, afin d'obtenir l'interdiction de mise en vente d'un ouvrage avec son nom et une photo d'elle en couverture.Intitulé «Les anges de Märtha» en norvégien, l'ouvrage en question était une traduction du livre «Seeing angels» écrit par l'Anglaise Emma Heathcote-James. Ce livre relate les expériences de personnes qui disent être entrées en relation avec des anges, un don que la princesse norvégienne de 36 ans affirme avoir, mais ne contenait pas un mot sur Märtha Louise elle-même.L'avocat de la princesse dénonçait un coup de «marketing cynique» effectué sans l'aval de sa cliente tandis que la maison d'édition Publicom invoquait la liberté d'expression.Le compromis trouvé vendredi comporte trois points: la photo de Märtha Louise devra être retirée de la couverture, Publicom devra verser 150.000 couronnes (près de 20.000 euros) pour conserver le titre actuel --une somme qui sera reversée à une bonne cause--, et l'éditeur présente ses excuses à la princesse pour l'utilisation de son image.Ayant renoncé à son titre d'«Altesse royale» pour pouvoir se lancer dans les affaires, la fille du roi Harald avait fait sourciller ses compatriotes en août en créant une école privée censée aider ses élèves à «entrer en contact avec (leurs) anges».Quatrième dans l'ordre de succession, la princesse n'a que très peu de chances d'accéder un jour au trône.

Le jury d'enquête britannique sur l'accident de la princesse Diana est à Paris 08/10/2007

Le jury chargé de l'enquête anglaise sur la mort de la princesse Diana et son compagnon Dodi Al-Fayed s'est rendu lundi à Paris pour retracer les derniers moments du couple entre l'hôtel Ritz et le tunnel du pont de l'Alma, plus de dix ans après leur accident fatal.Le juge Scott Baker (photo), qui préside l'enquête, et les six femmes et cinq hommes composant le jury sont arrivés en bus en début d'après-midi devant le célèbre palace parisien, escortés par deux motos de la police française.Le jury doit visiter lundi et mardi les différents lieux où s'est noué le drame.Le jury est aussi censé visiter la Pitié Salpêtrière, l'hôpital où est décédée Diana.Ce déplacement de deux jours à Paris est entouré d'une grande discrétion. L'itinéraire de la visite a été gardé confidentiel pour empêcher toute perturbation et minimiser le risque que des jurés puissent être identifiés, ce que la législation britannique interdit.L'enquête judiciaire sur la mort de Diana et de son compagnon s'est ouverte le 2 octobre à la Haute Cour de Londres. Elle pourrait durer jusqu'à six mois.Cette enquête est menée au nom d'une législation spécifique en vigueur en Angleterre et au Pays de Galles en cas de mort violente ou inexpliquée. Elle est systématiquement déclenchée lorsqu'un ressortissant britannique meurt à l'étranger.Elle vise à établir l'identité des personnes décédées, et d'établir la date et le lieu de la mort. Ce n'est pas un procès et il n'y a ni accusé ni condamnation. Les jurés rendront toutefois un "verdict" sur les causes de la mort: accident, meurtre, ou verdict "ouvert" faute de preuves suffisantes.Scotland Yard avait conclu, dans son rapport rendu public le 14 décembre 2006, que Diana, 36 ans, et Dodi, 42 ans, avaient été victimes d'un "tragique accident" dû à une vitesse excessive et à un chauffeur, Henri Paul, également décédé, qui avait trop bu et cherchait à fuir les paparazzis. Ces conclusions correspondent à celles de la police française.Mais M. Al-Fayed affirme qu'un complot a été orchestré avec l'aval du prince Philip, mari de la reine Elizabeth II, visant à empêcher un mariage entre Diana et un musulman.La semaine dernière, la Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg a déclaré irrecevable la requête formulée contre la France par Mohamed Al-Fayed, selon lequel l'enquête française a été mal conduite.Après l'étape parisienne, l'enquête des jurés anglais se poursuivra à partir de mercredi avec les premières dépositions des témoins, notamment le garde du corps de Diana Trevor Rees-Jones qui a survécu à l'accident.
<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19  …21  >