Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

L'infante Cristina d'Espagne, auditionnée à Majorque dans l'affaire Noos, se défend devant les magistrats 03/03/2016

infante-cristina-d-espagne-2-mars-2016_5558139.jpg
L'infante Cristina d'Espagne, soeur du roi Felipe VI, a commencé jeudi soir 3 mars 2016 à être entendue par le tribunal de Palma de Majorque (Baléares) qui la juge pour complicité de fraude fiscale, dans une affaire de détournement de fonds publics concernant principalement son mari."Je ne répondrai qu'aux questions de mon avocat", a déclaré Cristina, âgée de 50 ans, épouse de l'ex-médaillé olympique Inaki Urdangarin, après avoir pris place, peu après 18h00 devant les trois magistrates du tribunal qui jugent depuis début janvier 17 personnes dans cette affaire ayant terni l'image de la monarchie.Comme la loi l'y autorise, l'infante aux longs cheveux blonds, portant un simple pantalon couleur moutarde, un corsage blanc et une veste sombre, a écouté sans jamais répondre, la mine sombre, l'avocate de l'association Manos Limpias, partie civile dans l'affaire, égrener ses questions.Les questions visaient clairement à démontrer son étroite implication dans les affaires de son mari, soupçonné d'avoir profité de ses liens avec la famille royale pour obtenir des contrats, sans doute dans l'espoir pour certains d'obtenir d'autres faveurs plus tard. Aux commandes entre 2003 et 2006 de l'institut Noos, une fondation sans but lucratif, M. Urdangarin, âgé de 48 ans, est accusé avec son ancien associé Diego Torres d'avoir détourné six millions d'euros obtenus par le biais de contrats faisant l'objet de surfacturations, de deux gouvernements régionaux: à Valence et aux Baléares.Selon l'accusation, les sommes ainsi obtenues étaient ensuite détournées vers des sociétés comme Aizoon, appartenant à parts égales à Urdangarin et son épouse Cristina.Des dépenses personnelles, y compris pour des voyages et des anniversaires étaient ensuite payées par la société. "Connaissez-vous la différence entre dépenses personnelles et autres?", a demandé l'avocate Virginia Lopez Negrete, qui avait insisté sur la formation de haut niveau de l'infante, y compris en droit et en matière fiscale. "Votre carte visa a-t-elle été utilisée par d'autres personnes?". M. Urdangarin risque 19,5 années de réclusion et son épouse jusqu'à huit ans de prison.

La princesse héritière Victoria de Suède donne naissance au prince Oscar, duc de Scanie 03/03/2016

La princesse héritière Victoria de Suède, a accouché mercredi soir 2 mars 2016 d'un petit garçon, troisième dans l'ordre de succession au trône. « L'enfant et Victoria vont très bien », a déclaré le prince Daniel, époux de la princesse, à la presse suédoise réunie devant l'hôpital Karolinska de Stockholm. Et le lendemain matin, jeudi 3 mars 2016, lors d’un Conseil extraordinaire au palais royal retransmis en direct à la radio publique SR, le roi Carl XVI Gustaf s'est réjoui en déclarant : « Nous sommes à présent bénis avec la naissance du nouveau prince. La princesse héritière a donné naissance à un fils hier à 20h28. Il pesait 3,6 kilos et mesurait 52 centimètres ». Il a également annoncé officiellement que l’enfant, troisième dans l’ordre de succession au trône après Victoria et Estelle, sa sœur aînée, portera les prénoms d’Oscar, Carl, Olof. « On l'appellera Oscar », a dit le roi qui lui a octroyé le titre de duc de Scanie, du nom de la région du sud de la Suède. Légèrement grippé, le souverain n'avait pas encore vu le jeune prince et devait aller l'admirer dans la journée « de loin, peut-être à travers la fente de la porte », a-t-il dit en plaisantant. C’est une année faste pour la famille royale de Suède puisque le roi célèbre en avril ses 70 ans et, en juin, ses quarante ans de mariage avec la reine Silvia. Le couple royal, déjà grands-parents d’Estelle, Leonore, Nicolas et maintenant Oscar, attendent la naissance d’un cinquième petit-enfant en avril au foyer du prince Carl-Philip et de la princesse Sofia. Comme le veut la tradition, la naissance du prince a été saluée par des coups de canon et un service religieux dans la chapelle royale en présence des membres du gouvernement et de la famille royale.

Dans un communiqué, la Maison royale de Roumanie annonce le retrait de la vie publique du roi Michel Ier pour raisons de santé 02/03/2016

Michel-de-Roumanie-se-retire-de-la-vie-publique_article_landscape_pm_v8.jpg
Le roi Michel Ier de Roumanie à Bucarest le jour de ses 90 ans
Âgé de 94 ans et gravement malade, le roi Michel Ier de Roumanie a annoncé dans un communiqué se retirer de la vie publique. L’ancien roi charge sa fille aînée de le représenter désormais. «Ces dernières semaines j'ai été informé d'un diagnostic médical sérieux», a annoncé le roi Michel de Roumanie dans un communiqué diffusé par la Maison royale. «Je suis sûr que ma fille Margareta aura la sagesse et la force de me représenter et de poursuivre toutes mes actions publiques», a ajouté l’ancien souverain.Selon la Maison royale, l'ex-roi, qui se trouve actuellement en Suisse, souffre d'un cancer à métastases et d'une leucémie chronique. Il a récemment été opéré à Londres d’un carcinome, un cancer de la peau métastatique. Son traitement lourd « l'empêche de faire des apparitions en public », a indiqué le Conseil royal, précisant que le roi Michel a besoin «d'une période de récupération ». Cette annonce a fait l'effet d'une bombe et d'un électrochoc en Roumanie où le roi est toujours une figure respectée et considéré comme un symbole de dignité et de résistance. Parmi les premières réactions qui ont suivi l'annonce, celle de son petit-fils, le prince Nicholas (destitué de son rôle de futur héritier)pour qui "le roi a toujours pensé à son pays, particulièrement durant les années d'exil. Maintenant le pays a le devoir de penser à son roi... Bonne santé, Majesté". Le président roumain Klaus Iohannis a adressé un massage : "nous apprenons avec grande inquiétude les nouvelles de la détérioration de la santé de Sa Majesté le Roi Mihai. Je souhaite que le roi aura la force de surmonter ces moments difficiles et j'exprime mon espoir que la famille royale demeure un point d'ancrage d'espoir et de solidarité dans notre société. Il est particulièrement important, dans ces moments difficiles, de ne pas oublier l'exemple de courage et de dévouement que le roi Michel a donné à la nation depuis 1927". Des messages émanant du Patriarche Daniel, chef de l'Eglise orthodoxe roumaine, ou de l'ancien président Ion Iliescu qui, après s'être opposé au retour du roi au début des années 90, dit maintenant combien il est inquiet par la santé du roi, "qui a toujours un exemple d'équilibre et a contribué à établir un climat de normalité dans le pays".

En prévision des 90 ans de la reine Elizabeth, la Royal Collection met en vente des souvenirs memorabilia en porcelaine 01/03/2016

31A3B03800000578-3468696-image-a-78_1456709668481.jpg
Le compte à rebours a commencé avant le 90ème anniversaire de la reine le 21 avril prochain avec la mise en vente des objets officiels de commémoration en porcelaine de Chine que la reine a personnellement validés. Ian Grant, du Royal Collection Trust, qui a fait réaliser ces pièces en porcelaine bone china affirme qu'ils souhaitaient créer quelque chose de plus personnel que les souvenirs royaux antérieurs. Mugs, tasses et soucoupes à thé, boite à pilule, assiette commémorative, tous ces objets sont décorés de myosotis, la fleur d'avril, et de bleuet qui resplendit en juin, date de l'anniversaire officiel de la souveraine britannique. Sur certains objets, il a été reproduit en lettres dorées l'engagement solennel de la future reine le jour de ses 21 ans en 1947 : "je déclare devant vous tous que toute ma vie, qu'elle soit longue ou courte, sera consacrée à votre service". La reine aurait donné son imprimatur en se déclarant "très contente" du résultat. The production process involved the traditional skills of more than 50 people from several factories in Stoke, chosen because of their individual expertise. All profits from the sales will go towards the upkeep of The Royal Collection, which looks after the Queen’s art collection and arranges exhibitions.The china goes on sale today through the Royal Collection website and its shops at Buckingham Palace, Windsor Castle and the Palace of Holyroodhouse.

acheter en ligne les souvenirs des 90 ans de la reine
<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19  …25  >