Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

Les souverains luxembourgeois reçoivent au palais grand-ducal les athlètes luxembourgeois de Special Olympics 13/01/2016

specolymp13012016.jpg
Le Grand-Duc, la Grande-Duchesse et le Grand-Duc Héritier Guillaume ont reçu mercredi 13 janvier 2016 dans le cadre d’une réception au Palais grand-ducal la délégation luxembourgeoise, accompagnée du ministre des Sports, Romain Schneider; Special Olympics, ayant représenté le Grand-Duché de Luxembourg et participé aux Jeux de Los Angeles en 2015. Special Olympics, est un programme international d’entraînement sportif et de compétition athlétique proposé aux adultes et aux enfants souffrant d’une déficience intellectuelle; afin de favoriser, entre autres, leur développement personnel par la participation à des disciplines sportives individuelles ou collectives. Special Olympics compte plus de 2 millions d’athlètes dans plus de 150 pays et plus de 200 programmes Special Olympics, avec 26 sports olympiques représentés, 500 000 volontaires dans le monde, plus de 140 000 entraîneurs dans le monde, il touche 170 millions de personnes souffrant d'une déficience intellectuelle et propose plus de 20000 compétitions chaque année.

A Bruxelles, la reine Rania de Jordanie déjeune avec la reine Mathilde et rencontre le Premier Ministre Charles Michel ainsi que le Président de la Commission Européenne Jean-Claude Juncker 13/01/2016

Après avoir rendu une visite au 10 Downing Street à Londres pour parler du sort des réfugiés syriens avec le Premier Ministre David Cameron, la reine Rania de Jordanie a poursuivi sa tournée européenne par une halte en Belgique. La souveraine hachémite a d'abord rencontré le Premier Ministre belge Charles Michel avant d'aller déjeuner au palais royal de Bruxelles avec la reine Mathilde. L'après-midi, la reine s'est rendu au siège des institutions européennes pour y rencontrer le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker toujours dans le cadre d'une recherche de solution pour la crise des réfugiés syriens. Vêtue d'un long manteau beige, la reine Rania est allée déjeuner au palais royal avec la reine Mathilde pour discuter de la manière d'encourager le soutien pour le système d'éducation jordanien qui doit faire face à l'afflux de 150.000 élèves syriens admis dans les écoles du royaume. A Londres et en Belgique, la reine insiste auprès de ses interlocuteurs sur les défis que la Jordanie doit relever en matière d'infrastructure, d'éducation, de santé, et du social suite à l'arrivée massive de réfugiés syriens.

La Famille grand-ducale de Luxembourg reçoit le gouvernement en audience pour le Nouvel An 12/01/2016

xx_20160112_103200_800_thumb.jpg
A l'occasion du Nouvel An, le Grand-Duc et la Grande-Duchesse de Luxembourg, accompagnés des Grands-Ducs Héritiers Guillaume et Stéphanie, ont reçu en audience au palais grand-ducal les membres du bureau de la Chambre des Députés et les membres du gouvernement luxembourgeois menés par le Premier Ministre Xavier Bettel.

Le procès de l'affaire Noos dans lequel l'infante Cristina d'Espagne est entendue a été suspendu jusqu'au 9 février 12/01/2016

topelement(014).jpg
L'infante Cristina d'Espagne et son époux Inaki Urdangarin à la sortie de l'audience lundi soir 11 janvier
Le procès de l'infante Cristina d'Espagne, de son mari et de seize autres inculpés poursuivis dans une vaste affaire de détournement de fonds publics a été suspendu lundi soir 11 janvier 2016 jusqu'au 9 février. Le tribunal doit se pencher sur des questions préliminaires.Le tribunal a précisé qu'il pourrait aussi trancher avant cette date sur le fait de savoir si Cristina a été injustement renvoyée devant la justice et doit bénéficier d'un non-lieu, comme l'affirme sa défense.Cette première audience a été couverte lundi par des dizaines de journalistes du monde entier. Il s'agit de la première affaire de corruption où un membre de la famille royale d'Espagne doit s'asseoir sur le banc des accusés.La défense de l'infante mais aussi le Parquet ont plaidé le non-lieu, estimant que les poursuites pour fraude fiscale la visant n'étaient pas possibles au regard de la jurisprudence.Cristina d'Espagne, l'une des deux sœurs aînées du roi Felipe VI, vêtue d'un strict costume noir, est restée stoïque pendant ces 13 heures d'audience. Arides, elle ont été consacrées à des points de droit qui devront être tranchés avant la poursuite du procès.Dans la salle trônait le portrait de son frère, Felipe VI, chef de l'Etat depuis l'abdication de son père, Juan Carlos, en juin 2014.Seconde fille de Juan Carlos Ier et de Sofia, Cristina est soupçonnée d'avoir dissimulé au fisc des revenus provenant du détournement de six millions d'euros de fonds publics reprochés à son époux et à un ex-associé de celui-ci.L'infante a toujours soutenu qu'elle ne savait rien et faisait une confiance aveugle à son époux, Iñaki, ancien handballeur professionnel et double médaillé olympique, épousé à Barcelone en 1997
<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18  >