Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

Le prince Ali de Jordanie, demi-frère du roi Abdallah II, se déclare candidat à la présidence de la FIFA pour succéder à Joseph Blatter 06/01/2015

1684471_large.jpg
Le prince jordanien Ali ben al-Hussein, vice-président de la FIFA et représentant de l'Asie, a annoncé ce mardi 6 janvier 2015 son intention de présenter sa candidature à la présidence de l'instance internationale face au sortant suisse Joseph Blatter, qui vise un cinquième mandat, et au Français Jérôme Champagne. «Je me porte candidat à la présidence de la FIFA parce que j'estime qu'il est temps de sortir des polémiques internes pour revenir au sport», a-t-il expliqué sur son compte Twitter. «Cela n'a pas été une décision facile. Elle est le fruit d'une longue réflexion et de nombreuses discussions avec des collègues respectés au sein de la FIFA ces derniers mois», a ajouté le prince. L'élection aura lieu le 29 mai prochain. Agé de 39 ans, ce demi-frère du roi Abdallah II est connu dans les milieux sportifs comme un homme modeste, calme et très humain.Vice-président de la Fifa pour l'Asie et membre du Comité exécutif de la Confédération asiatique de football (CAF), il dirige également depuis 1999 la Fédération jordanienne de football et occupe d'autres postes de responsabilité dans ce domaine.En annonçant sa candidature, le prince Ali a expliqué vouloir redorer le blason de la Fifa, éclaboussée par plusieurs affaires de corruption.Le football mondial "mérite une gouvernance de classe mondiale" et la Fifa doit être "une organisation de service et un modèle d'éthique", a-t-il dit en éreintant implicitement la gestion controversée du Suisse Joseph Blatter, candidat à 78 ans à un cinquième mandat.En 2012, le prince a créé le projet de développement du football asiatique (AFDP, à but non lucratif) qui a pour mission de développer le football à travers l'Asie, en particulier auprès des jeunes, et de valoriser la place des femmes. Il se concentre aussi sur la responsabilité sociale du sport.L'AFDP a notamment mené, avec succès, la campagne pour lever l'interdiction faite aux femmes voilées de jouer. A son crédit également, la proposition -acceptée- d'augmenter le nombre de pays participant à la Ligue des champions d'Asie.Le prince Ali se présente comme "un fervent partisan du football féminin". "Je suis déterminé à aborder toutes les questions pertinentes afin de veiller à ce que toutes les filles et les femmes puissent jouer ce beau jeu à travers le continent (asiatique)", déclarait-il en 2011.Né le 23 décembre 1975 d'un troisième mariage du feu roi Hussein avec la reine Alia, une Jordanienne d'origine palestinienne tuée dans un accident d'hélicoptère en 1977, le prince Ali a fait ses études aux Etats-Unis, où il a obtenu en 1993 un diplôme de la Salisbury School, au Connecticut.Comme la plupart des membres de la famille royale de Jordanie, il a ensuite rejoint l'Académie militaire royale de Sandhurst en Grande-Bretagne, dont il est sorti en 1994.Il a servi comme chef de la sécurité spéciale du roi de 1999 à 2008, et a rang de général dans l'armée jordanienne. Il est aussi amateur de lutte gréco-romaine.Sa soeur, la princesse Haya, est mariée au souverain de Dubaï et vice-président des Emirats arabes unis, Mohammed ben Rached al-Maktoum.Marié depuis 2004 à l'ex-journaliste algérienne Rym Brahimi, il a une fille et un garçon. La princesse Rym, fille de Lakhdar Brahimi, conseiller du secrétaire général de l'ONU, a travaillé à CNN, pour qui elle a surtout couvert l'Irak.

La princesse Madeleine de Suède et son époux Christopher O'Neill quittent New-York pour l'Europe avant la naissance de leur second enfant 06/01/2015

1420099409_madde.leonore.tt.jpg
La Cour royale de Suède a annoncé que la princesse Madeleine et son époux Chris O'Neil venaient de déménager de New-York à Stockholm avant de décider où ils avaient l'intention de s'installer en Europe. "Leur bail est arrivé à expiration et ils ont vidé leur appartement. Ils seront maintenant basés à Stockholm" a précisé la chef du service de communication Margareta Thorgren au quotidien Aftonbladet. La princesse Madeleine elle-même avait révélé en décembre dernier qu'elle voulait revenir en Europe pour être plus proche de sa famille. Récemment encore le couple vivait à Manhattan avec leur fille Leonore. Mais tout semble avoir évolué avec l'annonce de la prochaine naissance à l'été 2015 d'un second bébé qui occupera la sixième place dans l'ordre de succession au trône de Suède.

Monaco-Matin donne le programme de la présentation officielle des jumeaux princiers demain à Monaco 06/01/2015

UNE_monaco(001).jpg
Dans l'édition de ce matin de Monaco-Matin, tous les détails de la cérémonie officielle de demain sont publiés. "Trois mille Monégasques et amis de Monaco sont attendus mercredi 7 janvier 2015 pour honorer la famille princière et découvrir les frimousses du prince Jacques et de la princesse Gabriella.Ce sera à 11h55 précises, demain, place du Palais : le prince Jacques et la princesse Gabriella seront présentés, pour la toute première fois, par leurs parents depuis les fenêtres du salon des Glaces. Une présentation à laquelle peut assister tout le monde. Monégasques, résidents, salariés, scolaires et amis de Monaco sont donc invités à se rendre place du Palais, dans la matinée, avant 11h30. Environ 3000 personnes, dont 200 journalistes, sont attendues.« La place est libre d’accès, insiste le colonel Luc Fringant, commandant supérieur de la force publique. Un dispositif de sécurité est mis en place dès 9h30 et les voies d’accès seront coupées à partir de 10 heures depuis la place de la Visitation. Mais il est inutile que les gens arrivent trop tôt. »Dès 11h30, deux écrans géants installés de chaque côté de la porte d’Honneur retransmettront des images sur les naissances princières, réalisées par Jérôme Revon.Puis à 11h55, au moment de la sonnerie du carillon de la tour de l’Horloge, les fenêtres du salon des Glaces s’ouvriront et le couple princier apparaîtra avec le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella. Devant la porte d’Honneur, en face du couple princier et ses enfants, vingt-trois musiciens de l’Orchestre des carabiniers interpréteront une composition musicale spécialement dédiée aux deux jeunes enfants.Pas question que les bébés ne prennent froid, évidemment. Aussi la présentation des enfants devrait-elle durer pas plus de sept ou huit minutes. Le souverain Albert II et la princesse Charlène devraient ensuite sortir, sans leurs bébés, par la porte d’honneur pour saluer la foule.L’orchestre disposé en haie d’honneur, renforcé par un piquet de gradés, sonnera « Aux Honneurs ».Après avoir été salué par les représentants des hautes autorités et corps constitués, le couple traversera la place du Palais, à son rythme, pour s’arrêter devant la caserne des carabiniers où Petits chanteurs et danseurs de La Palladienne animeront la seconde séquence musicale de l’événement, durant environ trois minutes.Le prince et la princesse se dirigeront ensuite vers la statue de la Mer, puis vers la porte d’Honneur du palais. Si la foule est encore nombreuse, Albert II et Charlène de Monaco pourraient réapparaître à la fenêtre pour une dernière séquence d’acclamation".

Source: Monaco-Matin

Le palais de Buckingham annonce une prochaine visite d'Est de la reine Elizabeth et du prince Philip en Allemagne 06/01/2015

GauckQueen2.jpg
La reine Elizabeth II d'Angleterre effectuera une visite d'Etat en Allemagne du 24 au 26 juin, a annoncé lundi 5 janvier 2015 le Palais de Buckingham.La reine se rendra en Allemagne, en compagnie de son mari le Prince Philip, duc d'Edimbourg, à l'invitation du président allemand Joachim Gauck que la souveraine avait reçu en 2012.Le couple royal avait effectué quatre visites d'Etat en Allemagne, en 1965 et 1978 avant la réunification allemande, et en 1992 et en 2004 après la réunification, selon un communiqué publié par le secrétaire de communications de la reine.En 1987, la reine s'était rendue à Berlin à l'occasion du 750e anniversaire de la ville, puis en 2000, pour ouvrir la nouvelle ambassade de Grande-Bretagne.L'ancien président allemand Roman Herzog avait effectué une visite d'Etat en Grande-Bretagne en décembre 1998.

Source : AFP
<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  >