Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

La Grande-Duchesse de Luxembourg à l'Unesco 09/03/2016

En sa qualité d’Ambassadrice de Bonne Volonté auprès de l’UNESCO, Son Altesse Royale la Grande- Duchesse a participé le 8 mars 2016 à une table ronde au siège de l’institution dans le cadre de la Journée Internationale de la Femme.Portant sur le rôle des femmes comme auteurs, victimes et agentes du changement dans la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation, la table ronde présidée par Mme Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO a fourni l’occasion aux expertes internationales de mettre en avant l’importance du rôle de la femme en tant que vecteur positive en réponse à la radicalisation et au terrorisme.Participants à la table ronde : Prof. Dr. Feride ACAR, Professeure et membre du Comité du CEDAW (Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes) Mme Hanaa EDWAR, Secrétaire générale de l’Association Irakienne Al-Amal, Mme Yosra FRAWES, Représentante de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme àTunis Mme Jayne HUCKERBY, Directrice de la Clinique Internationale des Droits Humains à l’Ecolede droit de l'Université de Duke. Mme Mina Kaci, journaliste et activiste des droits des filles et des femmes. Auteure du livre «Enlevée par Boko Haram ».Dans son discours, Son Altesse Royale la Grande-Duchesse a évoqué sa vision de la radicalisation des jeunes filles et l’urgence de construire une culture de la paix. Le lundi 7 mars, S.A.R. la Grande-Duchesse accompagnée de la Princesse Tessy a également rencontré lors d’un déjeuner à Paris, douze femmes d’influence. Ce déjeuner marque le lancement d’un Symposium sur « les femmes acteur de paix dans le monde » qui se tiendra en 2017 à Luxembourg. Ces douze femmes deviennent les ambassadrices du projet.Invitées au déjeuner : Maggy Barankitsee, acteur humanitaire. Albina du Boisrouvray, Journaliste, productrice de cinéma, Fondatrice de la fondation FXB international, acteur humanitaire. Chekeba Hachemi, Ecrivain, diplomate afghane, Première Secrétaire de l’Ambassade d’Afghanistan auprès de la Communauté Européenne, acteur humanitaire. Irène Frain, Ecrivain, journaliste, acteur humanitaire. Frédérique Dedet, Rédactrice en chef de L'Officiel de la Mode (Editions Jalou). Ingrid Betancourt, Ex-femme politique franco-colombienne, écrivain et conférencière. Adélaïde de Clermont Tonnerre, Directrice de la rédaction de Point de vue. Valérie Expert, Journaliste LCI Sarah Doraghi, Actrice, humoriste, journaliste France 2 Télé Matin

Le président allemand Joachim Gauck en visite d'Etat de trois jours chez le roi et la reine des Belges 09/03/2016

image(005).jpg
Le président allemand Joachim Gauck a entamé mardi 8 mars 2016 une visite d'Etat de trois jours en Belgique à l'invitation du roi Philippe en lançant un appel à la solidarité européenne et à la tolérance face à la crise migratoire. Après leur arrivée à l'aéroport militaire de Melsbroek, M. Gauck et sa compagne, Daniela Schadt, ont été accueillis en fin de matinée avec les honneurs militaires par les souverains belges au palais de Bruxelles. Le chef de l'Etat allemand a ensuite déposé une couronne de fleurs sur la tombe du Soldat inconnu avant de raviver de la flamme.Le couple présidentiel a également été reçu au parlement fédéral et à l'hôtel de ville de Bruxelles.Lors d'un banquet d'Etat au château de Laeken, il devait plaider en faveur de la solidarité européenne et de la tolérance face à la crise migratoire, selon le texte de son intervention distribué à l'avance.Mercredi matin, le couple présidentiel et les souverains belges doivent visiter l'usine Audi à Forest, avant de partir pour Anvers afin d'y visiter le port et l'hôtel de ville, puis d'aller à Malines.Au programme de jeudi figure Liège - où M. Gauck avait déjà représenté la République fédérale lors du lancement de la première cérémonie nationale à l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, le 8 août 2014 - et Eupen, la capitale de la Communauté germanophone de Belgique

Devant l'impasse politique, le roi Felipe VI d'Espagne invite les partis à se remettre au travail 08/03/2016

264232-931-696.jpg
Le roi Felipe VI a reçu en audience le président du Congrès, Patxi Lopez
Après l'échec du leader socialiste Pedro Sanchez pour obtenir l'investiture devant les Cortès, le roi Felipe VI d'Espagne a reçu lundi 7 mars 2016 au palais de la Zarzuela le président du Congrès des Députés, Patxi Lopez, et a décidé, pour le moment, de ne pas mener une nouvelle ronde de consultations avec les différents partis politiques. A peine l'audience était-elle achevée entre les deux hommes que la Casa del Rey a rendu public un communiqué qui annonce que "après la conclusion du débat d'investiture du 1er au 4 mars, Sa Majesté a communiqué au Président du Congrès sa décision de ne pas ouvrir, pour le moment, de nouvelles consultations avec les membres désignés par les groupes politiques représentés au Parlement, de sorte que les partis politiques peuvent mener les mesures qu'ils jugent appropriées pour l'application des dispositions de l'article 99 de la Constitution". El artículo 99 de la Constitución establece, entre otras cuestiones, que una vez transcurridos dos meses desde la primera votación de una investidura se convocarán nuevas elecciones.El comunicado de Zarzuela añade que «Su Majestad el Rey ha solicitado al Señor Presidente del Congreso que traslade cuanto antecede a los Grupos políticos con representación parlamentaria».Durante la audiencia al presidente del Congreso, Don Felipe ha saludado a López con un cordial apretón de manos nada más entrar en el salón de audiencias del palacio para dar la bienvenida al presidente de la Cámara Baja, junto a quien ha posado sonriente para los medios gráficos, y, tras saludar a los periodistas presentes y responder a la pregunta de esa informadora, le ha invitado a pasar a su despacho para celebrar allí la reunión.El pasado viernes, nada más concluir la segunda votación de investidura en el Congreso, López informó del resultado por teléfono a Don Felipe, quien le convocó para hoy a las 13:00 horas en la Zarzuela.«Hemos quedado para hablar del proceso que se abre a partir de ahora», explicó poco después a los periodistas en la Cámara Baja, antes de comentar, al ser preguntado sobre el periodo de incertidumbre política que se abre tras la investidura fallida de Sánchez: «Algo habrá que hacer».El Congreso rechazó por mayoría absoluta la candidatura de Sánchez, apoyada por 131 diputados -los parlamentarios del PSOE, C's y CC)- frente al voto negativo de los 219 restantes, y se abrió así el plazo de dos meses establecido en la Constitución para intentar que algún candidato obtenga la confianza de la Cámara antes de dar paso, en caso contrario, a una nueva convocatoria electoral.

Le duc et la duchesse de Cambridge, attendus en France le 30 juin pour le centenaire de la bataille de la Somme, n'ont pas de réservation d'hôtel... 07/03/2016

31F3C7FE00000578-3480144-image-a-73_1457348746504.jpg
Alors que la Maison royale britannique a annoncé la visite en baie de Somme, les 30 juin et 1er juillet prochains du duc et de la duchesse de Cambridge accompagnés du prince Harry de Galles, pour les commémorations du centenaire de la bataille de la Somme, le Ministère français des Affaires Etrangères s’est vu refuser quatre suites pour deux nuits dans un hôtel 5 étoiles d’Amiens au motif qu’il est complet à ces dates et refusait de déloger des clients fidèles. L’Hôtel Marotte a estimé que « ce ne serait pas éthique d’annuler des réservations existantes pour faire de la place aux princes » qui viennent représenter la Grande-Bretagne au centenaire de la bataille de la Somme. « Le Courrier picard » a interrogé Olivier Walti qui a ouvert l’hôtel – seul 5 étoiles situé au centre-ville - il y a quatre ans : « Le Quai d’Orsay nous a contactés en janvier pour savoir si nous étions en mesure d’accueillir fin juin la famille royale à l’occasion des commémorations. Nous avons dû décliner l’offre, c’est impossible à cette période, nous sommes déjà archi-complets ». S’il reconnaît qu’une telle visite aurait pu avoir des retombées énormes pour son établissement mais aussi pour la ville, le patron n’en fait pas non plus toute une montagne. « C’est sûr, c’est dommage. Mais nous n’allions quand même pas dire aux gens qui ont réservé chez nous depuis des mois et qui ont déjà payé leur séjour Finalement désolé, mais la famille royale arrive, nous allons devoir annuler votre séjour… C’est juste impensable déontologiquement » fait remarquer Olivier Walti qui soigne sa clientèle d’habitués, des étrangers essentiellement. C’est une tempête médiatique dans un verre d’eau. Car rien ne pourrait remettre en question la présence en France, au début de l’été, des membres de la Famille royale pour commémorer la terrible année 1916. Le 30 juin, de leur côté, la reine et le duc d’Edimbourg assisteront à une veillée à Westminster Abbey pour marquer l’aube de la bataille en 1916. En France le prince Charles et son épouse Camilla, duchesse de Cornouailles sont attendus le 1er juillet. Le duc et la duchesse de Cambridge ainsi que le prince Harry représenteront la Couronne aux cérémonies organisées en France les 30 juin et 1er juillet. Lors de la bataille de la Somme, pas moins de 420.000 soldats britanniques et du Commonwealth ont perdu la vie.
<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19  …28  >